Troène, l'herbe à l'encre

De la même famille que les oliviers, les troènes sont des buissons qui peuplent nos haies et nos lisières de forêt. Formant de belles grappes de fleurs blanches très odorantes au printemps, ils sont facilement reconnaissables en automne et en hiver grâce à leurs fruits, petites baies noir bleuté, globuleuses et brillantes (photo: copyright Adobe Stock / Marc). Bien que ces dernières soient toxiques pour l’homme, les accidents sont rares, car leur goût extrêmement amer les rend inconsommables.


Végétale robuste et semi-caduque, gardant partiellement ses feuilles jusqu’au printemps, le troène est, depuis bien des siècles, employé comme essence dans des haies faciles à tailler. Son bois blanc au cœur veiné de brun, serré et homogène, est apprécié des tourneurs. Calciné, il est également utilisé dans la production de poudre à canon. Jadis, ses fruits - riches en pigments - étaient utilisés comme encre végétale et comme colorant pour colorer les textile, mais aussi le vin! D'où son surnom d'herbe à l'encre.