top of page

Le coléoptère qui fait enfler les bœufs


Voici une jolie bêbête! Aussi «mignonne» que son nom. Il s’agit du méloé violet, un grand coléoptère à l’abdomen proéminent, croisé courant mars dans la réserve naturelle des Follatères. Véritable paradis de la nature soumis aux influences du climat continental et du climat lémanique, ce site qui s’étend entre Dorénaz et Fully (VS) regorge d’espèces animales et végétales variées et peu communes.

 

C’est en partant à la rencontre des bulbocodes du printemps et de la pulsatille des montagnes que nous avons croisé ce gros insecte à corps ovale, qui ne peut pas voler. Comme chez l’aigle royale, la femelle est plus grosse que le mâle; elle doit bien stocker quelque part les milliers d’œufs (entre 2'000 et 10'000) qu’elle pond dans la terre! Lorsque Meloe violaceus se sent menacé, il sécrète une toxine, qui contient de la cantharidine, en faisant suinter de ses articulations un liquide orangé malodorant. Les Anglais surnomment ce coléoptère «oil-beetle» en raison de la sécrétion huileuse qu’il produit. En territoires francophones, le surnom d’«enfle-bœuf» fait également référence à la substance toxique et vésicante que le méloé sécrète. En ingérant ces insectes, les bovins pourraient en effet s’intoxiquer et enfler au point de mourir.

 

Le cycle de vie du méloé violet est très particulier… pour ne pas dire étrange. Pour en découvrir tous les secrets, on vous invite à consulter l’article du naturaliste Gérard Guillot (https://www.zoom-nature.fr/meloes-ou-enfle-boeufs/). Ce fou de sciences, agrégé de biologie, chroniqueur et auteur de livres, alimente un blog scientifique avec passion, où il vulgarise et partage ses connaissances pharaoniques sur la nature, aussi bien les plantes que les animaux, mais pas que... On ne peut que vous inviter à consulter son site internet (https://www.zoom-nature.fr/), à vous abonner à sa newsletter, ainsi qu’à son profil Facebook (https://www.facebook.com/breves.de.nature), où il partage quasi quotidiennement des observations saisonnières documentées. Le tout constitue une mine d’informations passionnantes!

 

 

Comments


bottom of page