La plante qui dit combien il va neiger

Ses hautes hampes florales, qui résistent aux abondantes chutes de neige, témoignent de sa force. Caractéristique des paysages de montagne, la gentiane jaune (Gentiana lutea) produit chaque année une solide architecture, qui persiste au-delà de l’hiver. Le printemps venu, elle puise l’énergie dans sa puissante racine pour reconstruire ses étages garnis de fleurs jaune or. Si on peut déjà être impressionné par la vigueur de la plante, on restera scotché lorsqu’on apprendra qu’il lui faut entre sept et dix ans pour produire sa première fleur. Cette patience trouve écho dans sa longévité, puisque la gentiane peut vivre durant un demi-siècle.

Fins observateurs de la nature, les anciens mesuraient la taille des hampes de la «grande gentiane» au début de l’été: plus elles étaient hautes, plus les chutes de neige seraient abondantes durant l’hiver à venir. Au niveau botanique, le mécanisme tient la route: garder ses fleurs en surface permet à cette plante de favoriser le transport de ses graines (qui ont besoin du froid humide et de la neige pour germer) et sa reproduction. L’été dernier, les tiges de gentianes était particulièrement hautes. Ont-elles dit vrai: l'or blanc tombera en masse? Verdict ce printemps.





© 2020 - Grandangle.ch
Tél. 026 663 30 34 ou 079 280 89 11
logo_detour .gif
  • b-facebook
  • Instagram Black Round