La ficaire: à qui sont ces roubignoles?

Veuillez d'avance me pardonner Monseigneur, mais la ficaire est de retour. Petite étoile jaune aux feuilles en forme de cœur, cette renoncule aime l'humidité. Réputée antiscorbutique, elle porte de jolis surnoms comme "clariotte" ou "herbe aux hémorroïdes". Mon préféré? "Couilles-de-l'évêque". Oui, vous avez bien lu. Vive le langage fleuri des noms populaires! On dit aussi "couilles-de-prêtre". Mais qu'est-ce qui vaut bien ces appellations un chouilla rustiques à cette plante toute mignonne? La réponse se trouve dans la terre... Il suffit d'extraire ses racines pour comprendre. Ses parties souterraines sont en forme de petits tubercules un peu ratatinés.

Je crois que j'en ai assez dit. Je vais de ce pas me confesser.





N.B: une fois en fleur, la ficaire est toxique; mieux vaut alors éviter de la consommer.

© 2020 - Grandangle.ch
Tél. 026 663 30 34 ou 079 280 89 11
logo_detour .gif
  • b-facebook
  • Instagram Black Round